Bienvenue sur le site du trio Obsidienne

Descriptif des instruments

Le oud


Instrument de musique à cordes pincées très répandu dans les pays arabes, en Turquie, en Grèce, en Arménie.
Son nom vient de l’arabe « al oud » (le bois), transformé en laute, alaude, laud, liuto, luth en Europe. Il y transite par l’Andalousie vers ˜ 800, alors capitale de la musique arabo- andalouse. Il a une caisse de résonance piriforme au manche très court, sans frette – tel celui du violon- permettant de jouer les quarts de tons et tous les micro-intervalles (très important en musique orientale). Le cordier est quasi perpendiculaire au manche pour pouvoir soutenir la pression des onze cordes frappées à l’aide d’un plectre. On ne joue pas d’accord sur le oud, à l’inverse du luth ou de la guitare.




La vihuela


Née en Italie sans doute vers la fin du XVème siècle, la vihuela (viola de mano) fut surtout utilisée au XVIème par les espagnols qui ne voulaient plus jouer du luth après les invasions arabes.
Elle s'apparente à la famille de la guitare par sa forme mais est en fait bien plus proche du luth de la Renaissance. Même nombre de choeurs (double cordes) même accord, même type de répertoire.




Le bouzouki


Le bouzouki ou buzuq est un instrument de musique répandu en Grèce et dans les Balkans. C'est un luth à manche long de la famille du tambur, cousin du saz turc. Cantonné à la musique populaire orientale, il s'est ensuite adapté à la musique folklorique grècque, puis récemment, à la musique traditionnelle irlandaise.



La guitare


La guitare est un instrument à cordes pincées joué avec les doigts ou avec un plectre (ou médiator). Certaines guitares possèdent une caisse de résonance qui amplifie la vibration des cordes. La hauteur des notes est modifiée par appui d’un doigt sur la corde jusqu’à ce qu’elle rentre en contact avec le manche de l’instrument, réduisant ainsi la longueur de la partie susceptible de vibrer. Plus la partie vibrante est courte, plus le son est aigu.
Il existe différents types de guitares, (acoustique, électrique, électro-acoustique...), tous issus de la guitare classique, et qui partagent des caractéristiques et des techniques de jeu communes tout en apportant une richesse sonore propre à cette famille d’instruments. La guitare est un instrument dont la popularité, déjà établie aux siècles derniers, s’est accentuée avec la diffusion internationale des musiques anglo-saxonnes au XXe siècle (jazz, blues, pop, rock).

Par son encombrement et son poids réduits, sa richesse harmonique, son coût modique, son adaptation à de nombreux styles musicaux, elle est l’instrument favori de beaucoup pour l’accompagnement du chant. Comme elle permet de chanter en même temps qu’on en joue, elle est aussi prisée par beaucoup d’auteurs-compositeurs-interprètes contemporains, surtout à leurs débuts.



La derbouka


La derbouka est un instrument de percussion faisant partie des membranophones. C'est un tambour en calice ou en gobelet selon ses variantes. Elle est répandue dans toute l'Afrique du Nord, le Moyen-Orient et les Balkans. Elle daterait de 1100 avant J.-C et est liée au tombak iranien, dont des versions en céramique existent encore. Elle n'a aucun lien avec le djembé africain.


La tbila


Tambour à deux faces porté généralement à l'épaule.




Et percussions diverses

... ...

- Copyright "Obsidienne Corporation" 2007, tous droits réservés -